Paroles d’Artisans

Facteur 4 et Performances énergétiques des bâtiments en France


PAROLES D’ARTISANS


Facteur 4 et Performances énergétiques des bâtiments en France



Au vu des performances énergétiques actuelles de la plupart des bâtiments anciens en France, il a été décrété, après la signature du protocole de Kyoto, de diviser par 4 les dépenses énergétiques de tout logement ou bâtiment.

Comment atteindre le facteur 4 ?

Dans ce tableau ci-après, les « valeurs cibles » correspondent à celles d’un bâtiment basse consommation :

Usage Bâtiments construits entre 1914 et 1975 Bâtiments neufs ou construits avant 1914 Ensemble actuel Valeurs cibles
Chauffage
kWh/m2/an(1)
328 80 à 150 210 50
Eau chaude sanitaire kWh/m2/an(1) 36 40 37,5 10
Electricité (éclairage et électroménager en kWh/pers/an) 1000 1000 1000 250
(1) en kWh d’énergie primaire par m² habitableSources : Observatoire de l’énergie, INSEE

Pour diviser par 4 sa facture énergétique, il faut réaliser une rénovation complète et efficace. La réglementation thermique de 2005 est peu ambitieuse et il est préférable de suivre les recommandations des labels « rénovation basse consommation » d’Effinergie ou de Minergie. Il est aussi possible d’isoler pour atteindre les caractéristiques d’une habitation passive (qui nécessite pas ou peu de chauffage) mais c’est difficilement rentable en rénovation.

  Réglementation thermique 2005 Bâtiment basse consommation Habitation passive
Toiture R = 4.5 18 cm de cellulose R = 7 28 cm de cellulose R ≤ 9 36 cm de cellulose
Mur et sol R = 2 8 cm de cellulose R = 4 16 cm de cellulose R ≤ 7 28 cm de cellulose
Porte et fenêtre Uw = 2.3 Fenêtre double vitrage Uw ≤ 1.5 Fenêtre double vitrage performante Uw ≤ 0.8 Fenêtre triple vitrage performante
Ventilation VMC autoréglable ou hygroréglable VMC hygroréglable ou VMC double flux VMC double flux
Test étanchéité à l’air non Conseillé ou obligatoire selon les labels obligatoire

Ne pas tuer le gisement d’économie

Avant de vous lancer dans les travaux d’isolation thermique de votre logement, faites réaliser un diagnostic de performance énergétique et demandez conseils à un professionnel. Pour information, notez que l’Ademe et les collectivités locales ont mis en place près de deux cents points « Espaces Infos Énergie » répartis dans toute la France. Des spécialistes conseillent gratuitement les particuliers sur les travaux à entreprendre en priorité dans leur logement.

En améliorant les performances énergétiques de votre logement, vous réaliserez des économies d’énergie importantes. De plus, en cas de revente de votre bien immobilier, la qualité de votre isolation thermique et les équipements écologiques (chauffage ou eau chaude solaire, géothermie, solaire combiné photovoltaïque et thermique, puits canadien…) dont disposera votre logement seront un argument de vente. Poser 5 ou 10 cm d’isolant sur les murs permet déjà de réduire significativement sa facture de chauffage. Cependant, le prix de l’énergie augmente tellement vite qu’il est plus rentable de mettre 20 ou 30 cm d’isolant. En plus, une faible épaisseur ne répond pas aux objectifs du facteur 4 et il faudra isoler à nouveau d’ici 2050. Si vous faites intervenir un artisan pour réaliser les travaux, il ne sera pas beaucoup plus onéreux de mettre 20 cm d’isolant à la place de 10. C’est la main d’œuvre qui coute le plus cher.

En plus, une fois que le mur est isolé, il ne sera pas rentable de rajouter une épaisseur supplémentaire. En effet, qui ajoutera 10 ou 15 cm d’isolant sur un mur amélioré dix ans plus tôt avec 8 cm ? Ainsi, en mettant une faible épaisseur d’isolant aujourd’hui, on tue le gisement d’économie d’énergie.

RT2012 et RE 2020 : Améliorer les performances énergétiques de son logement

Améliorer les performances énergétiques de son logement est un enjeu de taille. Si elle permet d’alléger le montant de ses factures, parfaire l’isolation thermique de son logement permet également de lutter contre le réchauffement climatique. Plusieurs études indiquent en effet qu’une diminution de la consommation énergétique de chaque ménage contribuerait à réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre qui détruisent la couche d’ozone et accentuent le réchauffement planétaire.


Améliorer les performances énergétiques de son logement : isolation thermique

Pour améliorer les performances énergétiques de son logement, il est indispensable d’entreprendre des travaux d’isolation thermique, d’investir dans des installations de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire moins onéreuses, d’acquérir des systèmes de ventilation plus économiques. Si les travaux d’isolation thermique ont un coût important notamment en rénovation, sachez que des aides peuvent vous permettre de financer une partie des travaux dont le crédit d’impôt en faveur du développement durable et certaines subventions octroyées par les régions et l’Ademe.


Chantiers concernés par la rénovation énergétique en France

peinture façades maison perpignan

Peinture façade Montpellier



Energies renouvelables dans l’habitat

30% des français ont déjà investi dans les énergies renouvelables pour leur maison. Bois, pompe à chaleur, éolien, solaire, géothermie, les énergies vertes entrent dans l’habitat. Les qualités environnementales du logement font de plus en plus parties des critères d’appréciation de sa valeur. La réglementation en terme d’habitat durable va s’intensifier d’où l’intérêt de rénover ou de faire des construction selon les normes écologiques et d’intégrer dès à présent les énergies renouvelables dans l’habitat.



TOUS TRAVAUX RENOVATION est partenaire d’artisans rénovation et construction en Occitanie